dans , ,

Les ARMYs et fans de Kpop victimes de fraudes via les réseaux sociaux

BTS jouit d’une popularité incroyable au niveau mondial, et les fans du groupe sont parfois prêts à tout pour leurs idols, ou pour aider un ARMY.

BTS est un groupe K-Pop aimé à l’international, mais c’est aussi une entreprise lucrative que les escrocs utilisent pour gagner de l’argent.

Judy Bae, 19 ans, membre du fan club mondial du groupe de garçons sud-coréen BTS connu sous le nom d’ARMY, n’a jamais pensé qu’elle serait exposée à des risques de fraude financière jusqu’à ce qu’elle reçoive un message Twitter demandant de l’argent en décembre de l’année dernière.

Se faisant passer pour un jeune ARMY, l’homme qui s’est avéré être dans la vingtaine, a affirmé qu’il avait besoin d’argent pour pouvoir acheter de nouveaux albums ou des images photo rares de membres de BTS. Il a dit qu’il la rembourserait bientôt, mais n’a jamais tenu cette promesse.

Bae a envoyé plus d’un million de won (760 euros) à son collègue fan de BTS. Mais il était trop tard pour elle de réaliser que l’argent qu’elle avait envoyé par solidarité était irrécupérable.

« Je lui ai fait confiance et j’ai envoyé l’argent en plusieurs fois jusqu’à présent, mais il ne m’a jamais remboursée, ignorant mes appels et mes messages », a-t-elle déclaré.

De peur de dire à ses parents qu’elle avait perdu de l’argent, Bae a fait des recherches en ligne et a découvert qu’elle n’était pas la seule.

Bae fait partie d’un certain nombre de personnes qui ont été victimes de stratagèmes de fraude financière visant de jeunes fans d’idols.

Une conseillère pour les jeunes de 27 ans, identifiée uniquement par son nom de famille, Jung, a lancé une communauté Twitter en mars pour aider les victimes. La communauté compte aujourd’hui une trentaine de membres qui prétendent être victimes d’une fraude financière inattendue. Environ 70% d’entre eux sont mineurs et le total des dégâts atteint quelque 13 millions de wons (presque 10 000 euros).

« Il existe un lien étroit entre les fans adolescents et cela permet aux escrocs de les tromper facilement, se faisant passer pour des adolescents », a déclaré Jung. « À partir de cette année, j’ai même entendu parler de nombreux cas similaires dans lesquels des escrocs mendient de l’argent, disant qu’ils sont dans une situation financière difficile en raison de l’épidémie de coronavirus. « 

Les jeunes fans d’idols sont souvent la cible de telles fraudes financières car les délinquants profitent de l’incapacité des mineurs à prendre des mesures légales pour récupérer les dommages financiers, selon la police locale.

« Les adolescents ne peuvent pas intenter une action civile sans en parler à leurs parents. Même s’ils ont des représentants légaux et engagent des poursuites civiles pour récupérer l’argent des contrevenants, cela prend beaucoup de temps tandis que les frais de justice pertinents dépassent le million de won, même pour les cas de vol ou de fraude mineurs », a déclaré Lim Pan-jun, chef de l’unité d’enquête sur la cybercriminalité au poste de police de Dongdaemun.

Les escroqueries de transfert d’argent en ligne ciblant les adolescents sont en augmentation.

En 2019, le nombre de publications SNS impliquant des transactions financières illégales avec des adolescents et des étudiants a atteint 12000, neuf fois plus qu’un an plus tôt, selon le Financial Supervisory Service.

« Dans certains cas, des prêteurs individuels ont accordé de petits prêts d’une valeur inférieure à 100 000 wons à de jeunes étudiants de moins de 19 ans via les SNS, puis ont exigé des taux d’intérêt pouvant atteindre 10% par jour », a déclaré Ahn Shin-won, un responsable de la FSS cellule de réponse aux crédits, en charge du suivi des fraudes financières financières.

« Ces nouvelles escroqueries en ligne ont récemment augmenté, nous demandons donc aux parents et aux enseignants une discrétion particulière à leurs élèves. « 

Certaines autorités financières déclarent que l’absence d’éducation financière obligatoire dans les écoles publiques de Corée du Sud pourrait être l’un des facteurs contribuant à une augmentation des fraudes financières liées aux adolescents.

Dans une récente enquête conjointe publiée par la Financial Services Commission et Gallup Korea, le temps consacré à l’enseignement des questions financières dans les écoles publiques coréennes n’a atteint que neuf heures en moyenne l’année dernière. Non incluses dans le programme éducatif officiel des écoles élémentaires, intermédiaires et secondaires, les matières financières ont été couvertes dans différents cours comme les études sociales.

Parallèlement, l’éducation financière des adolescents est obligatoire dans de nombreux pays développés.

Les États-Unis et le Canada ont mis en place et géré des programmes d’études couvrant les sujets financiers dans les écoles primaires depuis 2014 avec une initiative visant à réduire les coûts sociaux des délits financiers impliquant des adolescents.

« Un certain nombre de cas de fraude ici ont été causés par le manque de connaissances de base des individus en matière de finances », a déclaré un responsable du Département de l’éducation financière du FSC.

« Puisqu’il y a certainement des limites aux mesures préventives des autorités contre les délits financiers, une éducation publique pertinente à un âge précoce est indispensable. »

5 Commentaires

Répondre
  1. Franchement bien, que tu sois fan de k-pop ou pas tu n’as pas à donner de l’argent à une personne que tu ne connais pas ! La race humaine devient de plus en plus débile -_-

  2. Je comprends pas ce qui se passe dans la tête des jeunes . Donner de l’argent à qqun d’autre. Une personne qu’ils ne connaissent ni d’Ève ni d’Adam pour acheter des albums. Fait vraiment être aveugle pour pas avoir peur du scam. Être fan ok. Faire partie d’un fandom ok. Être idiot non.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeongyeon de TWICE émeut les fans en parlant de sa grand-mère

Les comptes Instagram de Jonghyun, Hara et Sulli sont commémorés