goo hara copain
dans ,

L’ex-petit ami de Goo Hara publie un communiqué officiel avec des photos de lui attaqué par l’Idol

L’ex-petit ami de Goo Hara nie officiellement les accusations de menaces à l’égard de la chanteuse avec une sex tape.
Le 8 octobre, Choi Jong-Beom, (ex-petit ami de Goo Hara), a révélé son identité et a nié les accusations de menace contre la chanteuse avec une vidéo préexistante dans un communiqué officiel.

Kwak Jun-Ho, l’avocat qui représente Choi Jong-Beom, a affirmé que « l’argument de Goo Hara, selon lequel [son client] a menacé l’Idol avec une cassette vidéo, brouille le problème le plus essentiel de cette affaire ».

goo hara boyfriend

Il a en outre expliqué que la prétendue menace de sex tape estompe la vraie base de l’affaire car elle en était toujours au début de l’enquête, où aucun détail n’a été confirmé par les autorités. Selon Choi, la révélation de la sex tape, que Goo Hara aurait volontairement révélée ainsi, pourrait éventuellement perturber la vision de la vérité.

 

Ce qui suit est le reste de la déclaration officielle de Choi et son avocat:

  • À propos de Goo Hara chez le gynécologue

Goo Hara affirme que les violences commises par Choi Jong-Beom la nuit de leur rencontre physique ont amené l’Idol à avoir besoin de consulter le gynécologue. Cependant, la chanteuse avait rendu visite au gynécologue du 23 août au 1er septembre.

Goo Hara a déclaré ne pas avoir l’intention de s’excuser pour avoir mal informé le public.

goo hara ex copain
La conversation entre Goo Hara et Choi Jong-Beom à propos de la visite de la chanteuse chez le gynécologue avant leur bagarre le 13 septembre:
  • Concernant les présumées menaces de la sex tape

Tout ce que Choi Jong-Beom a fait, c’est simplement «envoyer» la vidéo à Goo Hara la nuit de leur embrouille physique?.
Les médias ont déclaré que la sex tape avait été « précédemment enregistrée par Choi », mais que c’est en réalité Goo Hara elle-même qui a demandé à enregistrer l’acte.
Le fait que Choi Jong-Beom n’ait pas eu l’intention de menacer la chanteuse avec la vidéo sera prouvé une fois l’enquête menée par la police.
Le «Scoop» que Choi avait l’intention d’envoyer à Dispatch ne concernait pas la sex tape, mais les cicatrices que Goo Hara avait faites à son visage.


Il est vrai que Choi a demandé à Goo Hara de faire faire venir le manager pour s’agenouiller devant lui (Goo avait menti à propos de lui à Choi et avait causé tout l’incident). Cependant, il n’a jamais demandé à la chanteuse de le faire.
Après la nuit de l’incident, Choi n’a eu aucun contact avec Goo Hara, il n’y avait donc aucune « menace » ou « contrainte » sur la manière dont elle pourrait réagir à la situation.

Enfin, ils ont demandé aux médias de s’abstenir de diffuser des informations agressives et exagérées.
Ils ont conclu que « le porno vengeance » ne concerne que les vidéos qui ont été tournées sans le consentement de la partie adverse. Cependant, le film que Goo Hara et Choi Jong-Beom avait filmé a été convenu par les deux parties. De plus, Choi n’avait jamais eu l’intention de menacer l’Idol avec. Quand il l’avait envoyé à Goo Hara, il était extrêmement contrarié par l’incident qui lui avait laissé de graves cicatrices.

Ils ont ajoute, “Le fait que les médias ne relatent que l’histoire d’une seule partie est injuste et risque d’empêcher le public de voir la vérité. Pour le moment, nous demandons sincèrement à tous les médias de s’abstenir de publier des rapports mal informés et exagérés afin de protéger la vie privée de toutes les parties concernées.”

Découvrez aussi: L’ex-petit ami de Goo Hara est officiellement licencié de son salon et doit faire l’objet d’une enquête par la police

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Les BTS sortent le film Burn The Stage: The Movie

Les membres des BTS deviennent les plus jeunes Coréens à recevoir des médailles du gouvernement