dans

L’évolution de la représentation LGBT dans les dramas coréens

La question de la communauté LGBT en Corée du Sud est difficile, même si elle a évolué positivement.

Beaucoup n’acceptent toujours pas ces minorités sexuelles comme étant ‘normales’, causant de nombreux débats au pays du matin calme.

Ces dernières années, la représentation des personnages LGBTQ dans les dramas coréens a évolué, avec plus de minorités sexuelles apparaissant comme personnages principaux et de soutien dans diverses séries.

Plutôt que de fuir les minorités sexuelles ou de les décrire de manière comique, comme cela a été le cas par le passé, les dramas coréens ont commencé à représenter les personnages LGBTQ d’une manière qui était autrefois considérée comme taboue dans l’industrie du divertissement coréenne.

Dans le passé, les personnages LGBTQ avaient rarement des rôles majeurs et apparaissaient dans des dramas pour pas plus de trois épisodes. La plupart des personnages avaient souvent des histoires d’amour non partagées et jouaient le rôle de soutien aux personnages principaux dans les quêtes d’amour. Dans certains dramas, les homosexuels sont devenus hétéros au fil du temps. De plus, les personnages lesbiens sont apparus beaucoup moins fréquemment que les personnages gays, tandis que les personnages bisexuels étaient presque inexistants.

Cependant, la représentation des minorités sexuelles dans les dramas coréens s’est améliorée ces derniers temps. L’un des points tournants a été lorsque l’acteur ouvertement gay Hong Seok-cheon est revenu à l’écran après avoir été incapable d’apparaître à la télévision pendant trois ans après avoir fait son coming out parce qu’aucun producteur n’était disposé à le lancer.

Dans le drama de SBS «Perfect Love» (2013), Hong est revenu à l’écran en tant que personnage gay sage et attentionné envers ses amis. Depuis lors, de nombreux personnages gays ont été dépeints comme des hommes beaux et intelligents, une rupture avec les rôles efféminés et comiques auxquels ils étaient auparavant relégués.

Dans le drama SBS «Life is Beautiful» (2010), les personnages gays joués par les acteurs Song Chang-eui et Lee Sang-woo ont pu avoir une belle fin ensemble, et de plus en plus de dramas mettant en vedette des personnages de la communauté LGBTQ ont depuis diffusé.

«Je ne pense pas que les problèmes aient été résolus, mais je pense qu’il y a moins de représentation comique des minorités sexuelles. Cependant, cela pourrait être dû au fait que la société est plus prudente à l’égard des stéréotypes sexuels, plutôt que la haine sous-jacente pour les minorités sexuelles diminue », a déclaré un militant des droits des homosexuels.

Les dramas ont commencé à s’attaquer aux problèmes du monde réel auxquels sont confrontés les membres de la communauté LGBTQ. Alors que certains dramas dans le passé étaient insensibles aux personnages de LGTBQ en les montrant contre leur gré, des séries télévisées récentes ont été confrontées à la pression psychologique et émotionnelle intense que subissent les minorités sexuelles dans la société coréenne.

Dans ‘My Unfamiliar Family’ de tvN, l’acteur Kim Tae-hoon joue le rôle d’un gay qui cache son identité sexuelle et épouse une femme. Lorsque la femme découvre que son mari est homosexuel, le conflit émotionnel qui en résulte est montré en détail.

Dans «Sweet Munchies» de JTBC, Lee Hak-joo, qui joue le rôle du génial designer Kang Tae-hwan, est attiré par Park Jin-sung, joué par l’acteur Jung Il-woo, qui prétend être gay pour apparaître dans une série télévisée. La romance à trois entre les deux et l’amante de Park séduisait les téléspectateurs.

Une exposition accrue à la communauté LGBTQ à travers le cinéma et la télévision « peut changer les préjugés et les attitudes partiales à leur égard », selon le rapport de Kim Chul-kwon, professeur à l’Université Dong-a.

Cependant, il reste encore un long chemin à parcourir.

En outre, les interactions physiques entre les personnages du même sexe sont rarement montrées, sauf dans des situations comiques avec des personnages hétéros, comme la célèbre scène de baiser entre Hyun Bin et Yoon Sang-hyun dans le drama de SBS « Secret Garden ». Lorsque JTBC a montré deux lycéennes s’embrassant dans «Seonam Girls High School Investigators» (2014), la Korea Communications Standards Commission, en 2015, a émis un avertissement, disant que le drama avait enfreint les normes morales.

«Je pense que les minorités souffrent de maladies mentales différentes de la majorité», a déclaré un commissaire à l’époque, alors que les communautés LGBTQ organisaient des manifestations en réponse à l’avertissement du KCSC.

Nous espérons que l’évolution qui a commencé continuera, incluant de plus en plus la communauté LGBT dans les dramas et films coréens.

2 Commentaires

Répondre
  1. Mais le problème, c’est qu’il y a une plus grande ouverture d’esprit envers les homosexuels, mais pas les homosexuelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Les fans coréens veulent une émission de survie avec les Coordis noonas des Idols

BTS gagne le prix de la campagne la plus intégrée pour sa campagne UNICEF