dans ,

L’agence de Yellow Bee annonce leur dissolution, accuse la membre B d’avoir des « mœurs (sexuelles) libres »

Alors que certains groupes bénéficient de la protection sans faille de leur agence, ce n’est pas le cas pour tous.

Il arrive que les agences choquent les fans de par leurs déclarations et de par le traitement de leurs artistes.

En 2017, le groupe de filles K-Pop rookie Yellow Bee a fait ses débuts sous Addiction Entertainment.

Depuis lors, Yellow Bee a présenté la croissance du groupe sur Instagram, gagnant lentement mais régulièrement une base de fans.

Malheureusement, en mai 2020, l’agence a partagé la nouvelle de la dissolution du groupe sur ledit fil Instagram.

Alors que l’annonce est venue assez brusquement, ce n’est pas ce qui a attiré l’attention des fans de K-Pop. L’annonce de la dissolution, publiée à la fois en coréen et en anglais mal traduit, a accusé la «membre B» d’avoir des « mœurs (sexuelles) libres » et d’être la raison pour laquelle le groupe ne peut pas continuer.

« Le groupe de filles Yellow Bee, composé de cinq membres, a officiellement été dissous. L’agence Addiction Entertainment a déclaré: «Yellow Bee – qui a fait ses débuts en 2017 – avait préparé un troisième album numérique unique. Nous voulions donc que le groupe continue, même si nous devions changer les cinq membres. Mais avec la membre B poursuivant son style de vie plutôt salope, et les autres membres étant incapables de parvenir à un accord, nous avons décidé que le groupe ne pouvait pas rester ensemble. » – Addiction Entertainment

Les fans sont revenus récemment sur cette annonce et ont également trouvé étrange que l’agence ait choisi de copier-coller ce qui semble être un communiqué de presse – afin de fournir une déclaration officielle rédigée plus personnellement.

Une telle annonce de dissolution sans précédent a choqué les fans de K-Pop. Alors que certains pensent que l’agence a dû «traverser beaucoup» pour «se soucier si peu» de la situation, la plupart ont reproché à l’agence d’être «mesquine» et d’essayer délibérément de «piéger les filles».

Voici quelques commentaires :

  • « Je n’ai jamais vu une telle déclaration officielle »
  • « Est-ce qu’ils font ça pour que les filles ne puissent pas trouver de nouvelles agences ? Je me sens mal pour elles »
  • « Quelle agence digne de ce nom traite un de ses artistes de ‘salope’ ? Même s’il y a eu des soucis, cela ne devrait pas se passer comme ça publiquement. »
  • « J’ai l’impression qu’ils essaient de n*quer les filles »

Addiction Entertainment n’a depuis lors fait aucune déclaration supplémentaire au sujet de Yellow Bee ou de la «membre B», et a mis leur Instagram en privé.

Que pensez-vous de cela ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

-43 points
Upvote Downvote

Newkidd rejoint Ailee, Ravi et des artistes internationaux pour un titre contre le COVID-19

Les cicatrices faciales qui ont fini par être le charme de ces idols