Dispatch a publié la preuve de la fraude présumée du PDG de Pledis
dans

Dispatch a publié la preuve de la fraude présumée du PDG de Pledis

Dispatch révèle que le PDG de Pledis a secrètement enregistré le nom de sa femme pour recevoir frauduleusement des redevances !

Dispatch a révélé le 26 mai qu’ils avaient pu confirmer que le parolier « SO JAY » crédité en tant que compositeur sur un total de 8 chansons de l’album d’IZ*ONE était en fait l’épouse du PDG de Pledis, Han Sung Soo. L’épouse de Han Sung Soo avait travaillé en tant que directrice visuelle pour Pledis dans le passé, mais elle n’est connue pour avoir aucune expérience dans la composition musicale. Selon Dispatch, le PDG de Pledis, Han, l’a secrètement enregistrée en tant que compositrice lyrique afin de recevoir frauduleusement des bénéfices de redevances.

pledis fraude

Publicité

Le média a confirmé auprès de ‘Korea Music Copyright Association’ que le vrai compositeur « SO JAY » est Park XX et a rejoint l’association en novembre 2018. SO JAY n’est crédité en tant que compositeur que sur les chansons d’IZ*ONE.

SO JAY a 8 droits d’auteur enregistrés comme suit:

  • « Memory » – Co-parolier: la part de SO JAY est 1,5 fois plus élevée que le compositeur principal Boombastic
  • « We Together » – La chanson a été initialement publiée pour le dernier album de Produce 48 en septembre 2018. Donc, Jay n’était pas répertorié dans la version originale de la chanson. Le nom de Jay a donc été ajouté au générique lors de la réédition de la chanson en octobre 2018.
  • « Violeta » – Heart*IZ
  • « Airplane » Heart*IZ
  • « Destiny » – BLOOM*IZ
  • « Pink Blusher » – BLOOM*IZ – La part de SO JAY est 1,5 fois plus élevée que le compositeur principal Boombastic
  • « Open Your Eyes » – BLOOM*IZ

Un initié de l’industrie a déclaré: « Il semble qu’il voulait obtenir des redevances de la chanson en tant que producteur, mais il avait peur que CJ Ent n’approuve pas. S’il était confiant, il n’aurait pas eu besoin d’utiliser le nom de sa femme. »

Un autre responsable de l’industrie a déclaré: « Il y a des centaines de compositeurs débutants qui se battent pour être choisis par les supérieurs de l’agence. Même si leurs chansons sont choisies, ils doivent écouter ce que les supérieurs disent. »

Dispatch a publié la preuve de la fraude présumée du PDG de Pledis

Face à la fraude, le responsable de Pledis Entertainment a expliqué que le PDG Han avait participé à la composition des chansons mais s’était inscrit sous le pseudonyme de sa femme. Mais selon Dispatch, même si cela est vrai, cela signifie que le PDG Han doublait les bénéfices car il était payé en tant que producteur principal et recevait des redevances en tant que co-compositeur et parolier.

Dispatch a publié la preuve de la fraude présumée du PDG de Pledis

Le PDG Han a également répondu aux allégations déclarant: « J’ai personnellement participé à la production de la chanson. Mais même alors, c’était insouciant de recevoir des redevances au nom de ma femme. Je voulais simplement être reconnu et payé pour mes efforts dans les chansons . J’ai pas réfléchi. J’ai agi par cupidité et je n’ai pas respecté la position de producteur. Je suis désolé. »

D’autre part, Big Hit est officiellement devenu le plus grand actionnaire de Pledis le 25 mai.

SOURCE

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

      Les ARMYs théorisent sur la prochaine FESTA 2020

      Les ARMYs théorisent sur la prochaine FESTA 2020

      Park Bo Young ferait son retour après une blessure au bras avec un nouveau drama

      Park Bo Young ferait son retour après une blessure au bras avec un nouveau drama