dans

Un député demande à ce que l’âge international prenne le pas sur le système de l’âge coréen

L’année 2019 est arrivée. Cela signifie que tous les Coréens ont un an de plus.

Bienvenue dans le système de « l’âge coréen », dans lequel tout le monde a un an à la naissance et gagne une année supplémentaire chaque premier de l’an. A cause de cela, selon les cas, la différence d’âge peut parfois être de deux ans comparée à la méthode de calcul utilisée internationalement (comme la nôtre).

Beaucoup de gens pensent que le système est source de confusion et doit être aboli. Des milliers de personnes ont même signé des pétitions sur le site Web de Cheong Wa Dae, réclamant des changements.

Ce changement pourrait peut-être enfin arriver. En effet, le 3 janvier, des rapports ont révélé que le député Hwang Ju Hong du Parti a soumis à l’Assemblée nationale une proposition tendant à ce qu’une loi soit adoptée, laquelle prévoyant que l’âge fût calculé par calcul international et enregistré comme tel sur des documents officiels.

De ce fait, les coréens enregistreraient leur âge officiellement de la même façon que nous le faisons en France. De plus, il demande à ce que l’utilisation de la méthode internationale de calcul de l’âge dans les calculs quotidiens soit encouragée.

Il faut aussi ajouter que les méthodes de calcul de l’âge en Corée peuvent être vraiment déroutante car elles dépendent aussi du contexte ou de la loi en vigueur.

Par exemple, Psy, né le 31 décembre 1977, était âgé de deux ans un jour après sa naissance. Au 30 décembre 2018, Psy avait 42 ans en « comptant » l’âge, 40 ans selon le calcul international et 41 ans en « année ».

Selon le député Hwang, la Corée est le seul pays d’Asie de l’Est à encore utiliser cette méthode de comptage de l’âge parallèlement à d’autres méthodes, créant une grande confusion. Il est selon lui nécessaire d’unifier le système de calcul de l’âge afin d’éviter confusion et inconvénient.

Cependant, certains Coréens ont protesté contre l’idée en ligne, se demandant de quelle manière le nouveau système, s’il était approuvé, affecterait les questions de hiérarchie et de langage formel.

Dans d’autres pays, un tel changement législatif aurait progressivement conduit à un changement de perception. Mais dans une culture où l’âge est l’un des facteurs critiques qui définissent la hiérarchie et les relations avec les autres membres de la société et où les questions concernant l’âge sont acceptables et courantes, l’ancien système risque de se montrer tenace.

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Des fans d’EXO auraient eu recours à des méthodes illégales pour voter pour les «2019 Golden Disc Awards»

Les WINNER espèrent une année 2019 productive