Une victime présumée de Kim Garam fait une déclaration officielle via son conseiller juridique, HYBE répond
dans ,

Une victime présumée de Kim Garam fait une déclaration officielle via son conseiller juridique, HYBE répond

Kim Garam, membre de LE SSERAFIM, continue d’être accusée de violence à l’école et ce malgré les réponses de HYBE disant être prêt à poursuivre les accusateurs en justice.

La victime présumée de la jeune idol a fait une déclaration officielle via son conseiller juridique, expliquant comme elle a été harcelée par Kim Garam.

Voici la déclaration complète :

« Sur la polémique liée à la violence scolaire par Kim Garam de LE SSERAFIM et la position de HYBE, notre cabinet d’avocats exprimera la position de la victime sur la base des déclarations de la victime et de son tuteur et du rapport du comité de la violence scolaire par le directeur du Gyeongin Middle School, et les messages de Kim Garam à la victime.

  1. L’authenticité de l’avis des résultats du Comité de lutte contre la violence à l’école

Il y a eu une controverse concernant l’avis des résultats du Comité de lutte contre la violence à l’école, mais il est cohérent avec les résultats soumis par notre client, qui montrent le sceau du directeur du Gyeongin Middle School.

  1. Les détails entourant les incidents.

La victime (appelée Yoo Eunseo) a été victime de violences scolaires de la part de Kim Garam et de ses amis de fin avril à début mai 2018. Elle a été transférée dans une nouvelle école 1 à 2 semaines après les incidents car elle était incapable de résister à la violence continue du groupe.

Le 4 juin 2018, le Comité de lutte contre la violence à l’école s’est tenu et Kim Garam, une élève qui a commis des violences à l’école, a été punie en recevant 6 heures d’éducation spéciale conformément à l’article 17-1-5 de la loi sur la prévention et la contre-mesure de la violence à l’école. Ses parents ont reçu 5 heures d’éducation spécialisée conformément au paragraphe 9 du même article. Yoo Eunseo, victime de violences scolaires, a bénéficié d’un accompagnement et de conseils psychologiques conformément à l’article 16-1-1 de la même loi.

La victime Yoo Eunseo a été transférée volontairement parce qu’elle ne supportait pas les brimades continues, mais elle a subi des rumeurs malveillantes comme « Yoo Eunseo avait tort ». C’est pourquoi elle a été forcée d’être transférée.

Puis 4 ans plus tard, Kim Garam a été révélée comme membre de LE SSERAFIM en avril 2022, et des amis qui étaient au courant de l’incident ont contacté Yoo Eunseo et ont exprimé leur colère. Ils ont dit : ‘Comment l’auteure de violence à l’école peut-elle devenir une célébrité ?’ En raison de l’attention constante des médias, Kim Garam était aux yeux des médias, ce qui a causé du stress à Yoo Eunseo.

Ensuite, un article sur Nate Pann exposant Kim Garam a été publié, et le contenu indiquait que Kim Garam était connue pour sa mauvaise attitude, ce que les écoles environnantes connaissaient également, et s’il y avait un-e élève qu’elle n’aimait pas, elle obtiendrait d’autres élèves pour s’en prendre à cet-te élève et l’insulter ensemble. L’auteur-e de la publication a également été victime de harcèlement scolaire. Y compris le message mentionné tout à l’heure, plusieurs messages ont été téléchargés désignant Kim Garam comme l’auteur-e de violences à l’école.

Peut-être parce que Yoo Eunseo a été victime aux mains de Kim Garam, il y a eu un commentaire selon lequel c’est Yoo Eunseo qui a publié le message exposant Kim Garam comme l’agresseur. Yoo Eunseo recevait des messages sur les réseaux sociaux disant qu’elle calomniait malicieusement Kim Garam ou qu’elle était une orc jalouse des jolies filles. D’autres commentaires comme « Elle a tout refait sur son visage, mais elle est toujours laide », « Elle calomnie parce qu’elle est jalouse », ont également été reçus. Pire encore, certains messages partageaient même des photos de Yoo Eunseo, la rendant floue et la menaçant de messages du type « Merci d’avoir pris soin du flou. Si vous traquez LE SSERAFIM, préparez votre tombe. »

Yoo Eunseo a souffert d’une anxiété et d’une peur extrêmes à l’idée que quelqu’un ait la photo originale et que quelqu’un, qu’il s’agisse d’un maître chanteur ou d’une autre personne proférant des menaces, la diffuserait sur Internet à n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Elle a même souffert d’attaques de panique où il lui était difficile de respirer car elle avait l’impression que son cœur était sur le point d’exploser.

  1. Envoi du contenu certifié à HYBE et aucune réponse

À l’époque, HYBE a déclaré que les accusations portées contre Kim Garam étaient une question de calomnie malveillante en éditant intelligemment ce qui s’était passé avec ses amis et que Kim Garam avait été victime de violence à l’école.

Alors que Yoo Eunseo était critiquée et menacée par des personnes non identifiées pour avoir « calomnié Kim Garam », elle a été attaquée sans discernement pour la deuxième fois, et les attaques se sont intensifiées en raison de la déclaration de HYBE. Yoo Eunseo a pleuré et a refusé d’aller à l’école en disant « Je pense que cela ne se terminera que lorsque je mourrai », et le tuteur de Yoo Eun Seo a envoyé une plainte pénale à notre cabinet d’avocats, nous confiant l’envoi de la position de la victime et les commentaires indiquant que Yoo Eunseo a publié un article exposant Kim Garam comme contenu certifié.

Nous avons déposé une plainte pénale contre ceux qui ont publié à tort des commentaires sur Yoo Eunseo exposant Kim Garam au poste de police de Seoul Guro et avons envoyé le courrier certifié aux bureaux de HYBE à Hangang-ro 42, Yongsan Trade Center le 20 avril 2022 avec le numéro de colis 310410003715 .

Le courrier certifié détaille les abus commis par Kim Garam envers Yoo Eunseo, une pétition partageant les sentiments de Yoo Eunseo et les résultats du Comité de lutte contre la violence à l’école dans lequel Kim Garam est considéré comme l’auteur de la violence à l’école.

La victime n’a demandé aucune compensation, mais elle a demandé la suppression de la déclaration qui était différente de la vérité, pour faire une déclaration basée sur des faits, des excuses et simplement la vérité.

Cependant, HYBE n’a pas répondu au courrier certifié et les activités de divertissement de Kim Garam se déroulent comme si de rien n’était.

Yoo Eunseo, qui n’a pas pu supporter l’extrême anxiété et la peur causées par la deuxième attaque dont elle a été victime, a finalement tenté de se suicider. Cela l’a amenée, ainsi que ses parents, à décider pour Yoo Eunseo d’arrêter ses études et à exprimer leur intention de la faire abandonner l’école. Actuellement, elle est traitée par un psychiatre sans aller à l’école depuis 7 semaines avant de finaliser le processus de retrait. Sa mère a arrêté toutes ses activités personnelles pour s’occuper d’elle et l’empêcher de tenter à nouveau de se suicider.

  1. Réfutation de la position selon laquelle les allégations de violence à l’école sont une calomnie contre Kim Garam

La raison pour laquelle le tuteur de Yoo Eunseo a décidé de déposer une plainte pénale concernant la violence à l’école de Kim Garam et a envoyé le courrier certifié à HYBE sans déposer de plainte civile est que Yoo Eunseo et son tuteur voulaient arrêter un deuxième incident plutôt que de recevoir une indemnisation.

Cependant, lorsque HYBE a ignoré la demande de la victime d’arrêter un deuxième incident et lorsque les résultats du Comité de lutte contre la violence à l’école sont devenus un problème, ils ont répété leur déclaration selon laquelle ils intenteraient une action en justice. Les parents de Yoo Eunseo ne pouvaient plus dire à leur enfant d’endurer la souffrance, alors ils ont décidé de révéler sa situation par l’intermédiaire de notre cabinet d’avocats.

Dans cette déclaration, les descriptions détaillées de la violence scolaire que Kim Garam a commise contre Yoo Eunseo ont été omises dans l’espoir d’une solution civile au problème. HYBE n’a pas présenté de véritables excuses à la victime. Au lieu de cela, ils ont déclaré que les allégations étaient des calomnies et que Kim Garam était la victime. Si HYBE continue de maintenir cette position, nous envisageons de publier le rapport complet du Comité de lutte contre la violence à l’école, y compris le résumé de l’affaire, les déclarations de la victime faites au cours des enquêtes et les descriptions des abus horribles non incluses. De plus, nous publierons les SMS remplis d’insultes et menaçants que l’agresseur a envoyés à la victime pour l’attirer là où l’abus a eu lieu.

  1. Conclusion

Nous devons nous demander quelles réponses nous pouvons donner à une étudiante dans une réalité qui l’empêche de sortir des souvenirs de ses abus et qui crie : « Cela ne finira que si je meurs ».

Du point de vue de l’agresseur, la raison d’infliger la violence à l’école peut être parce que c’était une blague et peut-être pour elle, la victime a fait quelque chose de mal ou cela aurait pu être un « processus pour se faire des amis ».

Mais, pour une jeune étudiante dont la vie scolaire avec des amis est la seule chose qu’elle vit, l’agresseur doit sérieusement reconnaître que la violence de gangs reste une profonde cicatrice dans son cœur et ne peut être annulée par aucune compensation ou traitement.

Une sensibilisation stricte à la violence à l’école et une réflexion approfondie à ce sujet sont les protections minimales qui peuvent empêcher nos enfants de devenir les prochaines victimes. 


Suite à cette déclaration, HYBE a répondu.

Dans leur déclaration, ils ont noté que les détails sont actuellement unilatéraux et d’un seul point de vue et qu’ils sont toujours en train d’élaborer leur propre déclaration officielle.

Voici la déclaration de l’agence :

« Bonjour, c’est HYBE et Source Music.

Plus tôt cet après-midi, le cabinet d’avocats Daeryun a partagé sa position sur la déclaration de son client accusant Kim Garam de LE SSERAFIM de violences à l’école présumées, et celle-ci a été envoyée aux médias.

Tout d’abord, nous regrettons que Daeryun ait unilatéralement annoncé sa position à un grand nombre de médias malgré le fait que des mineurs soient impliqués dans la polémique liée à Kim Garam de LE SSERAFIM.

Nous aimerions dire que Daeryun a compilé et publié les événements de 2018 de manière à rendre leur côté avantageux, nous allons donc compiler et partager notre position officielle sous peu. Les journalistes doivent s’abstenir de rapporter des arguments à sens unique.

Une fois de plus, la polémique a commencé avec la diffusion de fausses informations sur une membre sur le point de faire ses débuts. Considérant que cet acte de diffusion de fausses informations était malveillant, nous avons immédiatement intenté une action en justice, et nous poursuivons toujours ce processus.

Bien que la membre ait été la cible d’attaques malveillantes de la part de ceux qui se cachent en ligne derrière l’anonymat, nous n’avons pas activement expliqué les détails car beaucoup de personnes impliquées étaient dans leur première année de collège et elles sont encore mineures.

Cependant, les détails de l’affaire de 2018 ne sont communiqués que d’un seul point de vue, nous clarifierons et publierons donc notre position dès que notre examen des affirmations de Daeryun sera terminé.

Merci. »

S’abonner
Notification pour
guest
17 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Roh Yoon seo
Roh Yoon seo
17 jours il y a

C’est n’importe quoi qu’est que la victime raconte on a même pas de preuves médicales comme quoi elle aurait fait une tentative de suicide

Baldacchino
Baldacchino
17 jours il y a

L’école a confirmé niveau 5 en plus
On ne peut pas accepter ça c’est trop grave c’est sûr qu’il la défende il on investi du fric sur elle mais non impossible de pardonner

Cris
Cris
1 mois il y a

Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi elle décide de parler que mtn elle pouvait bien le faire avant qu’elle fasse ses débuts pourquoi que mtn moi je penses que ce sont de fausses accusation et d’ailleurs HYBE ne nous a jamais menti pourquoi du jour au lendemain il déciderai de mentir

Jockebed
Jockebed
1 mois il y a
Répondre à  Cris

Non mais ta lit l’article au moins elle explique juste et hyper ment peut être pas personne a dit ça mais il refuse d’enquêter sur cette histoire pourtant y’a toute le preuve crois moi entant que victimes on peut n’est pas parler mais quand tu vois que la personne qui ta fait du mal veut devenir une célébrité et mentir à tout ses fan que c’est une ange désolée mais vaut mieux tard que jamais

Miu
Miu
1 mois il y a
Répondre à  Cris

Les premières accusations ont été faites dès que Garam a été révéler comme membre du groupe il me semble ?

Rosa
Rosa
1 mois il y a
Répondre à  Cris

Encore une personne qui croit que c’est facile de parler …
Est ce que tu as lu l’article dans ces détaille ?

Tikitakata
Tikitakata
1 mois il y a
Répondre à  Cris

Sincèrement je crois qu’elle a décidé de tout avouez parce que voir la personne qui t’a persécuté réussir ça fait mal

Jisa
Jisa
1 mois il y a

En tout cas , cette histoire devient grave.
Je pense que Hybe aurait dû se poser tranquillement au lieu d’aller directement à la confrontation avec l’équipe de la victime.

Hybe est dans une situation très délicate.

J’espère que l’histoire de Hybe permettra aux autres agences de réfléchir avant de prendre n’importe qui dans leur groupe sans avoir vérifier les antécédents psychiatriques ou scolaires.

J’attends de voir la suite de l’histoire.

Dernière modification le 1 mois il y a par Jisa
Yerim
Yerim
1 mois il y a

Dans ce genre de situation, mieux vaut rester neutre. Tout peut arriver, qu’elle soit innocente ou pas.

Multifandom
Multifandom
1 mois il y a

Kim Garam arrête de faire honte à ton groupe et pars ça sera mieux pour tout le monde. Tu créer tellement de polémique ! Tu gâches aussi l’expérience de ton groupe et des fans qui voulaient le découvrir. Vraiment comment peux tu encore apparaître devant la caméra et sourire ? T’es pas bien ma pauvre ! Si on avait été dans le même groupe je pense sincèrement que je t’aurais gifler. Ça t’aurais peut être remis les idées en place.

Youpii
Youpii
1 mois il y a

Sincèrement je comprends pas comment une grosse agence comme Hybe puisse faire débuter une jeune fille avec un dossier scolaire où il serait marqué que celle ci à intimidé voir harceler certains camarades…… C’est quand même la base de connaître les personnes qu’on va faire débuté

Rosa
Rosa
1 mois il y a
Répondre à  Youpii

Peut etre que Garam leur a presenté un dossier scolaire niquel au lieu du vrai ? En tout cas dans cette histoire tout peut se passer

Baldacchino
Baldacchino
17 jours il y a
Répondre à  Youpii

Ils ont dû penser que ça allait pas savoir

esperance
esperance
1 mois il y a

ca m’énerve l’entêtement de hybe a vouloir la protéger quelle assume simplement et demande pardon parce que la franchement cest le groupe quelle pénalise pourtant les autres n’ont rien fait

Yiyi
Yiyi
1 mois il y a

Mais wsh cest une blague?
Avec tout ce qu’ils on devant le nez ils continu de se cacher sous l’Agence?

Pim
Pim
1 mois il y a

Voilà un vrai communiqué de la part d’avocat, que l’on peut prendre plus au sérieux que de vague post sur les réseaux sociaux, j’attends vraiment la réponse de Hybe pour pouvoir me faire un vrai avis définitif
Je pense que les personnes extérieures à la faire devraient vraiment arrêter de critiquer la « victime » ou encore « accuser » tel qu’on ne sache pas le fin mot de l’histoire car cela peut vraiment avoir de réel répercutions, comme on a pu le voir avec l’acteur qui a pris une vague de haine suite aux accusations de son ex petite amie, qui ce sont révélé fausses

Enora
Enora
1 mois il y a

Bon euh là, je vois pas comment on peut douter ptn xD
J’espère sincèrement que Hybe vont assumer et vont prendre les bonnes décisions, et surtout penser au autres membres de Le sserafim qui ont rien demandé

KBS explique la polémique du classement de LE SSERAFIM et Lim Young-woong au Music Bank

KBS explique la polémique du classement de LE SSERAFIM et Lim Young-woong au « Music Bank »

Park Bo Gum a choisi d'aider les enfants dans le besoin juste après la fin service militaire

Park Bo Gum a choisi d’aider les enfants dans le besoin juste après la fin de son service militaire