dans , ,

Les coréens appellent à des mesures strictes contre les vidéos «deepfake» basées sur des idols K-Pop

Les nouvelles technologies sont incroyables et vont de plus en plus en s’améliorant.

Cela crée des choses sensationnelles mais il y a aussi un revers à la médaille.

Le deepfake est une technique de synthèse d’images basée sur l’intelligence artificielle. Elle sert à superposer des fichiers audio et vidéo existants sur d’autres vidéos (par exemple : le changement de visage d’une personne sur une vidéo).

Alors que la plupart utilisent le deepfake pour s’amuser, d’autres en revanche ont de moins bonnes intentions.

Récemment, le hashtag #Deepfake_StrictPunishment a été mis en tendance en Corée du Sud, car beaucoup appellent à la punition sévère de ceux qui produisent ou consomment de telles vidéos.

Les statistiques ont montré que 25% des victimes sont des idols féminines de la K-Pop. Un de ces sites qui s’adresse exclusivement aux consommateurs de pornographie deepfake présente ouvertement des idols sur la page et les classe même en fonction de la popularité des vues.

La pétition à la Maison Bleue appelant à une sanction stricte a déjà plus de 200 000 signatures la soutenant, bien qu’elle n’ait été lancée que le 13 janvier 2021.

Non seulement ces vidéos violent gravement les droits de l’homme et peuvent être considérées comme une forme de harcèlement sexuel, mais elles sont également souvent vendues à la carte, leurs créateurs profitant des images de ces idols. Ces vidéos sont également diffusées ouvertement sur les réseaux sociaux tels que Twitter.

S’exprimant légalement, Lawtalk indique que ces vidéos sont en effet une forme de violence sexuelle numérique. Il y a aussi de grandes chances que beaucoup supposent sans le savoir que les vidéos sont réelles, au lieu d’être modifiées numériquement. Cependant, en termes de punition, il est probable que si de nouvelles lois ne sont pas mises en place, ces auteurs ne seront accusés que de diffamation et d’atteinte à la réputation.

Au fur et à mesure que la culture deepfake se développe, il devient de plus en plus important et urgent pour le gouvernement de prendre des mesures appropriées pour protéger les victimes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CJ ENM ordonne brusquement à n.CH Entertainment d’arrêter toute gestion impliquant le groupe rookie TOO

Yonghwa de CNBLUE et Jang Na Ra se rejoignent pour le drama ‘Daebak Real Estate’