dans ,

La Corée interdira aux hommes avec un précédent de violence conjugale d’épouser des immigrantes

La Corée du Sud envisage de promulguer une loi interdisant aux hommes ayant un casier judiciaire de violence domestique d’épouser une personne étrangère, a annoncé le ministère de la Justice.

La promulgation de la législation, dont le ministère fera une annonce préalable lundi, s’inscrit dans le cadre des mesures de suivi prises par le gouvernement pour améliorer le système matrimonial d’immigration du pays et prévenir la violence à l’encontre des immigrants par le mariage.

En juillet, une publication sur les réseaux sociaux d’un clip vidéo montrant un mari coréen agressant son épouse vietnamienne en présence de leur enfant à leur domicile, est devenu virale et a commencé un grand débat.

La loi indique que les époux sud-coréens qui ont un casier judiciaire de violence domestique ne sont pas autorisés à inviter des immigrants dans le pays pour se marier, peu importe le temps écoulé depuis la fin de leur peine.

Quiconque a été condamné à une peine de réclusion ou à une peine plus lourde pour un crime sexuel commis contre un enfant au cours des 10 dernières années ou qui a été condamné à une peine de prison au cours des 10 dernières années est également soumis à la législation.

La loi devrait entrer en vigueur en octobre prochain après la promulgation de la loi par le gouvernement en avril prochain.

Le ministère souhaite que la législation envisagée prévienne la violence domestique avant même le mariage afin de protéger leurs droits fondamentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

JYP confirme le retour des GOT7

L’Arabie Saoudite accueille BTS en éclairant des bâtiments avec une lumière violette