La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021
dans ,

La Corée du Sud pourrait faire face à un ‘séisme de l’âge’ alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

Le taux de fécondité* total de la Corée du Sud a atteint un niveau record en 2021 alors que le nombre de naissances a continué de baisser, ont révélé mercredi 31 août des données, soulignant la situation démographique morose du pays.

Le taux de fécondité total du pays – le nombre moyen d’enfants qu’une femme porte au cours de sa vie – s’est élevé à 0,81 enfant en 2021, contre 0,84 l’année précédente, selon les données de Statistics Korea.

La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

C’était le plus bas depuis que l’agence de statistiques a commencé à compiler des données connexes en 1970. L’année dernière a également marqué la quatrième année consécutive que le nombre était inférieur à 1.

La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

La Corée du Sud est le seul pays où le nombre de naissances par femme est resté inférieur à 1 parmi les 38 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

En 2020, le taux de fécondité total des pays de l’OCDE était en moyenne de 1,59.

La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

La Corée du Sud est aux prises avec une baisse chronique des naissances, car de nombreux jeunes retardent ou renoncent à se marier et à avoir des bébés dans un contexte de ralentissement économique et de prix élevés du logement, associés à l’évolution des normes sociales concernant les mariages.

L’année dernière, le nombre de nouveau-nés a atteint un niveau record de 260 600, en baisse de 11 800 par rapport à l’année précédente, selon les données.

Le nombre annuel de naissances est passé sous la barre des 300 000 pour la deuxième année consécutive.

La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

L’âge moyen des femmes qui accouchent était de 33,4 ans l’année dernière, contre 33,1 ans il y a un an, selon les données.

Le ratio de bébés garçons pour 100 filles nouveau-nées s’est élevé à 105,1 l’année dernière, contre un record de 104,8 l’année précédente.

En Corée du Sud, le sex-ratio à la naissance est resté élevé au-dessus de 100 en raison de sa préférence traditionnelle pour les enfants de sexe masculin. Mais il a été en grande partie en déclin constant au milieu de l’évolution des normes sociales.

La Corée du Sud a signalé la première chute naturelle de sa population en 2020, le nombre de décès ayant dépassé celui des nouveau-nés.

La Corée du Sud pourrait faire face à un 'séisme de l'âge' alors que le taux de fécondité a atteint son niveau le plus bas en 2021

Les experts ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le pays pourrait faire face à un « séisme de l’âge » à partir de 2030-40, un choc démographique semblable à un tremblement de terre dû à une baisse de la population et à un vieillissement rapide, si le pays ne s’attaque pas au problème en temps opportun.

En conséquence, la Corée du Sud prévoit de fournir à chaque famille avec un nouveau-né une allocation mensuelle de 1 million de wons (environ 700 euros), dans sa dernière initiative visant à encourager davantage de naissances et à tenter de lutter contre le taux de fécondité le plus bas au monde.

La population sud-coréenne en âge de travailler devrait plonger de 35% au cours des 30 prochaines années en raison du taux de natalité record et du vieillissement rapide, selon une estimation du gouvernement.

*taux de fécondité: Le taux de fécondité à un âge donné (ou pour une tranche d’âges) est le nombre d’enfants nés vivants des femmes de cet âge au cours de l’année, rapporté à la population moyenne de l’année des femmes de même âge.

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Heyyou
Heyyou
1 mois il y a

C’est ça quand les femmes sont libres financièrement comme en Corée du Sud. De toutes façon y a plein d’enfants sur terre ils n’ont qu’à faire venir des famille pauvres de pays asiatiques voisins qui rêve de avoir les allocations sociales.

Baldacchino
Baldacchino
1 mois il y a

La vie est tellement dur que les gens hésitent maintenant à faire des bébés même en Corée

Ley's
1 mois il y a

Au moins le côté positif, ça va pas aggraver ka surpopulation du monde. Déjà on galère avc les gamins et leur futur alors la. Si tu veux des enfants fais le. Mais si tu force aux femme d’en avoir, on sait pas si elles auront ma capacité de les bien éduqués, et aussi détruire leur futur a cause de nos bêtise…

Hayle
1 mois il y a
Répondre à  Ley's

Je suis entièrement d’accord avec toi !

Franck
1 mois il y a
Répondre à  Hayle

Bonjour , les cas d’enfants fait pour l’argent et non par amour

Marie Josie
Marie Josie
1 mois il y a
Répondre à  Ley's

Moi aussi je suis d’accord avec toi

Salmat Issaka
Salmat Issaka
1 mois il y a
Répondre à  Ley's

T’as tout dit.

Fleur
Fleur
1 mois il y a
Répondre à  Ley's

On n’est pas mieux en France avec les allocations familiales c’est le même concept et ici les familles en usent et en abusent.

LE SSERAFIM confirme officiellement son retour pour l'automne

LE SSERAFIM confirme officiellement son retour pour l’automne

Les 5 dramas de 2022 aux meilleurs taux d'audience jusqu'à maintenant

Les 5 dramas de 2022 aux meilleurs taux d’audience jusqu’à maintenant