Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection
dans ,

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions – Une enseignante se su*cide dans une salle de classe

Le nombre de cas de violence exercée par les élèves à l’encontre des enseignants a plus que doublé depuis 2018 en Corée du Sud.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

Récemment, une enseignante d’une école primaire à Séoul s’est su*cidée, incapable de faire face aux plaintes de parents exigeants. Un autre incident a également fait les gros titres, où un élève d’une école primaire a agressé son enseignante, entraînant des soins médicaux pour cette dernière.

Ces incidents ont mis en lumière un manque de soutien et de protection pour les enseignants confrontés à des abus et des agressions.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

Les syndicats d’enseignants ont affirmé que les deux incidents sont simplement les derniers d’une série de cas montrant à quel point les droits des éducateurs sont sérieusement bafoués.

Mardi matin, une enseignante d’une école primaire du quartier aisé de Seocho à Séoul s’est su*cidée dans sa salle de classe, selon l’Office de l’Education Métropolitaine de Séoul.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

Le décès de l’enseignante, qui était dans la vingtaine, a déclenché une vague de rumeurs dans les communautés en ligne selon lesquelles elle aurait eu du mal à gérer un cas de violence scolaire survenu dans sa classe, ce qui a suscité des plaintes véhémentes de la part des parents des élèves concernés.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

Les syndicats ont exhorté les autorités éducatives à lancer une enquête approfondie pour découvrir ce qui a conduit au décès de l’enseignante.

« Nous exprimons nos profondes condoléances à l’enseignante« , a déclaré la branche de Séoul du Syndicat coréen des enseignants et travailleurs de l’éducation dans une déclaration. « Nous exigeons une enquête entièrement transparente sur l’incident. Les autorités éducatives devraient également élaborer des mesures appropriées pour garantir un environnement éducatif sûr pour les enseignants. »

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

La Fédération Coréenne des Associations d’Enseignants a tenu une conférence de presse devant l’école plus tard dans la journée, exigeant que la vérité soit révélée avant que les autorités éducatives ne perdent la confiance du public.

L’autre cas s’est produit le 30 juin, lorsque qu’une enseignante d’une école primaire du district de Yangcheon à Séoul a subi des blessures nécessitant trois semaines de traitement après avoir été agressée par un garçon de sixième année.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

L’enseignante a écrit sur une communauté en ligne que l’élève l’a frappée au visage à plusieurs reprises et l’a projetée au sol. L’élève a également jeté des ciseaux et un miroir sur elle, tandis que les autres élèves de la classe regardaient horrifiés.

Depuis lors, l’enseignante a été diagnostiquée avec un trouble de stress post-traumatique et elle n’a pas pu retourner en classe.

Son avocat a déclaré qu’elle envisage de déposer une plainte pénale contre l’élève, notant que plus de 2 000 enseignants à travers le pays ont soumis des pétitions en ligne et hors ligne appelant à des sanctions sévères à l’encontre de l’élève.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

« L’incident a montré la gravité de la violation des droits des enseignants et de l’affaiblissement de leur autorité », a déclaré un responsable de la Fédération Coréenne des Associations d’Enseignants. « L’Assemblée Nationale, le Ministère de l’Éducation et l’Office de l’Education Métropolitaine de Séoul devraient punir l’élève et élaborer des mesures pour empêcher une récurrence d’incidents similaires et protéger les enseignants. »

Le responsable a souligné qu’en dehors des cas signalés par les médias, il existe de nombreux autres cas où les enseignants souffrent de la violence des élèves et de plaintes excessives de la part des parents.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

Selon les associations, 347 cas de violence exercée par des élèves sur des enseignants ont été signalés l’année dernière, soit plus du double des 165 recensés en 2018.

De plus, l’Institut Coréen de Développement de l’Education a déclaré dans un rapport que 55,8 % des 2 869 enseignants dans tout le pays ont cité les parents non coopératifs comme un facteur majeur entravant leur travail.

Cho Hee-yeon, le surintendant de l’Office de l’Éducation Métropolitaine de Séoul, a déclaré qu’il prend cette affaire très au sérieux.

Corée du Sud : Les enseignants exposés aux abus et aux agressions - Une enseignante se su*cide dans une salle de classe K-Sélection

« Élaborer des mesures spéciales est une tâche urgente. Je travaillerai pour réviser les lois pertinentes dès que possible », a-t-il déclaré.

source

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Se-ri

Et ça a beau être dénoncé dans les dramas et dans la vie réelle, on dirait que ça laisse le gouvernement indifférent. Après le volontarisme de façade avec des discours engagés censés calmer la population, rien de concret n’est fait par la suite dans le sens d’améliorer la condition de ces enseignants malmenés.

En même temps, lorsque l’on sait que la plupart des élèves qui se livrent à ces exactions sont des enfants de personnes riches et influentes (politiciens et membres du gouvernement, hommes d’affaires, etc), cela n’est guère surprenant.

Le système hiérarchique, la prédominance de la haute classe et les intérêts personnels font que cet état de choses persiste.

Coco

Ils sont passés d’un pays où, il y a encore quelques années, les violences physiques sur les élèves étaient légales, à un pays où les professeurs se font battre par leur propre élèves.

Se-ri

Incompréhension totale. On dirait qu’en devenant une puissance économique, ils ont sacrifié certaines de leurs valeurs socio-culturelles et ont décidé de fermer les yeux sur les points négatifs pour ne se concentrer que sur le côté positif à l’extérieur.
C’est terriblement choquant.

Jungkook donne des mises à jour sur BTS dans l'émission Live Lounge de BBC Radio 1 K-Sélection

Jungkook donne des mises à jour sur BTS dans l’émission Live Lounge de BBC Radio 1

"Réservé aux Coréens" Les internautes demandent l'interdiction des idols "étrangers" après que les rumeurs de Lisa quittant" Blackpink pour la Chine se répandent K-Sélection

« Réservé aux Coréens » Les internautes demandent l’interdiction des idols « étrangers » après que les rumeurs de Lisa quittant » Blackpink pour la Chine se répandent