dans ,

Cho Joo Bin est impliqué dans la tentative de meurtre d’une jeune fille à la demande d’un client du ‘Nth group chat’

Le cas du ‘Nth group chat’ ne fait que s’amplifier avec de nouvelles informations.

À la lumière des accusations de Cho Joo Bin concernant le «Nth Room Sex Assault Case», il a été révélé qu’il avait également comploté le meurtre d’une jeune fille à la demande d’un membre rémunéré du «Nth group chat».

Selon la salle de presse de JTBC, un travailleur des services sociaux du nom de M. Kang a continué de menacer sa professeure préférée du collège de se rencontrer dans un cadre personnel, ce qui a entraîné une peine de prison de 1 an et 2 mois.

Après être sorti en mars dernier, il a été révélé que M. Kang avait comploté le meurtre de la jeune fille de l’enseignante comme vengeance, et avait demandé à Cho Joo Bin de la tuer en lui donnant l’adresse de la garderie de la jeune fille, ses coordonnées et 4 millions de wons (environ 3000 euros).

Un journal de discussion a révélé que Cho Joo Bin avait même envoyé un texto à M. Kang disant qu’il empoisonnerait la jeune fille.

Et en tant que travailleur social, M. Kang a utilisé son autorité pour aider Cho Joo Bin de toutes les manières possibles.

Heureusement, avant que Cho Joo Bin et M. Kang ne puissent réaliser leur plan en décembre dernier, la police a arrêté M. Kang pour complot de meurtre.

Suite à l’arrestation récente de Cho Joo Bin, la police enquête également sur son rôle dans le crime.

Avant cette révélation, Cho Joo Bin a été arrêté et est sous enquête en tant qu’administrateur principal de la «Nth Room», qui a agressé sexuellement des filles mineures et filmé les actes de violence pour le visionnement de membres rémunérés.

La police a actuellement arrêté 128 suspects liés à l’affaire et 18 d’entre eux ont été confinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sunggyu d’INFINITE se confie sur le service militaire et ses envies futures

BTS sortira une nouvelle chanson pour un drama japonais