dans ,

Cho Joo Bin, le cerveau derrière la Nth Room, condamné à 40 ans de prison

En 2020, la Corée du Sud a été choquée par la découverte d’un réseau de trafic sexuel : les Nth rooms.

A travers ce réseau, plusieurs femmes, dont des mineures, ont été victimes de violences sexuelles et ont été filmées, afin que ces vidéos soient ensuite revendues via des groupes chats de l’application Telegram, appelées ‘Nth Rooms’.

Jeudi, un tribunal de Séoul a condamné le cerveau de ce réseau à 40 ans de prison.

Le tribunal du district central de Séoul a déclaré Cho Joo-bin coupable d’avoir violé les lois visant à protéger les mineurs contre les abus sexuels et d’avoir exploité un réseau criminel pour faire des profits en produisant et en vendant des vidéos abusives.

« L’accusé a largement diffusé du contenu à caractère sexuel abusif qu’il a créé en attirant et en menaçant de nombreuses victimes », a déclaré le tribunal.

Plus tôt cette année, le prédateur en ligne a été inculpé de 14 chefs d’accusation d’allégations criminelles. Cho a été accusé d’avoir organisé un réseau criminel de mai dernier à février de cette année, au cours duquel lui et ses complices ont fait chanter 74 femmes, dont 16 mineures, pour qu’elles filment des contenus sexuellement abusifs et les vendent aux membres de la Nth room, un salon de discussion en ligne sur Telegram.

Le diplômé d’université de 25 ans aurait également ordonné à l’un de ses conspirateurs de violer une mineure après l’avoir fait chanter à propos de sa vidéo nue.

L’accusé n’a pas été condamné à la réclusion à perpétuité demandée le mois dernier par les procureurs qui invoquaient des dommages irréparables causés à ses victimes. L’une des victimes a déclaré dans une pétition que Cho et ses co-conspirateurs sont pervers et méritent une peine d’emprisonnement de 2000 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

big hit jungkook be

Pourquoi les internautes coréens pensent que Jungkook est l’idol de K-pop le plus réussi?

Les membres de BTS choisissent la chanson du groupe qui les définissent le plus