dans

Un employé du Burning Sun, ancien club de Seungri, a déclaré avoir vu des femmes se faire violer dans le club

Un employé de Burning Sun a raconté de sombres histoires sur ce qui se passait dans la zone VIP du club. L’employé a avoué avoir été témoin d’une femme droguée se faisant violer par un homme dans la salle de bain VIP.

burning sun bathroom

“Une femme qui semblait être droguée était complètement nue alors qu’elle avait des relations sexuelles avec un homme.” – Employé de Burning Sun

Il a également mis en lumière une vieille vidéo qui a été divulguée sur Internet. La vidéo montrait un homme violant une femme à peine consciente. Il soupçonne les clients de droguer des femmes dans les salons VIP, puis de les emmèner dans les toilettes.

“Il y a environ un mois, une vidéo montrant un homme et une femme en train d’avoir des relations dans la salle de bain VIP du club Burning Sun a été divulguée. Dans la vidéo, les yeux de la femme ne se concentraient pas et elle paraissait lasse.

Vous ne pouvez pas voir ce qu’ils font dans les pièces de l’extérieur, alors ils peuvent se droguer à l’intérieur. ” – Employé de Burning Sun

Apparemment, l’usage de drogues n’est pas rare au Burning Sun. Un autre employé a admis voir ses clients consommer de la drogue environ deux à trois fois par mois. Une fois, un homme a nourri une femme avec une boisson enrichie. Elle a rapidement commencé à baver et s’est effondrée.

“J’ai vu des clients aux tables principales consommer de la drogue environ deux à trois fois par mois.

En octobre dernier, un homme a donné de l’alcool à une femme. Elle est ensuite tombée en bavant. Elle n’était pas ivre mais ses yeux étaient complètement flous.” – Employé de Burning Sun

En dépit de ces affirmations, un ancien directeur du Burning Club a nié que des médicaments ou drogues aient pu être utilisés sur les lieux.

“C’est ridicule de dire que des drogues ont été consommées à l’intérieur du club. Si cela se produisait, nous l’aurions déjà signalé.” – Ancien directeur de Burning Sun

La consommation de drogues à des fins récréatives est illégale et la loi est très appliquée en Corée. La police a ouvert une enquête approfondie sur les accusations de consommation de drogue, d’agressions sexuelles et physiques et de corruption dans les relations avec le club.

“En ce qui concerne les soupçons concernant Burning Sun, nous formerons une équipe d’enquêteurs sans limite de juridiction. Grâce à des enquêtes approfondies, nous découvrirons la vérité sur ces soupçons.

Nous prendrons les mesures d’enquête communes nécessaires et améliorerons le système.” – Département de police de Séoul

Restez connecté pour plus de mises à jour.

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Jo Byeong Gyu s’excuse pour ses commentaires sur Yoon Se Ah, avec qui il a tourné ‘SKY Castle’

Paul Kim remercie les BTS et parle de son amitié avec V