dans ,

BTS réécrit l’histoire de la K-pop en faisant ses débuts réussis dans un stade américain

BTS a réécrit l’histoire de la K-pop en se produisant pour la première fois dans un stade américain en tant que chanteurs coréens.

Image 뉴욕 시티필드 무대에 선 방탄소년단 Big Hit Entertainment

Le 6 octobre, BTS a tenu son concert LOVE YOURSELF à New York Citi Field. Le stade Citi Field est le terrain d’accueil des Mets new-yorkais de la Ligue majeure de baseball des États-Unis. Seules les plus grandes stars du monde telles que Paul McCartney, Beyoncé et Lady Gaga ont pu utiliser le stade comme salle de concert.

Quelques jours avant le concert du groupe, des centaines de tentes ont été montées devant le stade. Environ 1 500 spectateurs ont campé pour préserver une place de choix dans la file. Alors que le concert approchait, les fans ont écouté ensemble les chansons des BTS et ont fait des flash-mobs, renforçant ainsi l’ambiance festive du lieu.

Image Billboard

Le métro de New York City a publié des guides sur la façon de se rendre à Citi Field via son Twitter et a même annoncé de nouveaux itinéraires de substitution pour se rendre au stade.

Twitter

Vers 19h10, les sept membres des BTS sont finalement apparus sur scène. La chanson d’ouverture était IDOL, la chanson titre du groupe de leur album reconditionné LOVE YOURSELF: Answer. 40 000 ARMYs ont applaudi, agité leurs ARMY Bombs et chanté sur les chansons des BTS.

Les scènes solo de chaque membre ont également captivé les yeux des fans. J-Hope, Jungkook, Jimin et RM ont respectivement interprété Trivia: Just Dance, Euphoria, Serendipity et Trivia: Love. En outre des scènes solos, les quatre membres vocaux, Jin, Jimin, V et Jungkook, ont interprété The Truth Untold, tandis que la ligne de rap, RM, Suga et J-Hope ont fait vibrer la scène en interprétant la chanson Tear.


Les septs membres des BTS ont conclu le spectacle en interprétant So What, Anpanman et Answer: Love Myself. Jimin était tellement bouleversé que sa voix tremblait légèrement, Il a fondu en larmes tout en disant un dernier adieu aux fans.

Les jeunes garçons ont aussi exprimé leurs émotions en déclarant: « Nous avons lancé notre tournée nord-américaine à Los Angeles et nous en sommes à la dernière nuit. Nous ne pouvons pas croire que nous soyons allés aussi loin que le Citi Field. »

D’autre part, le 5 septembre, BTS a organisé 15 concerts dans sept villes d’Amérique du Nord, à commencer par le Staples Center de Los Angeles. Au total, 220 000 spectateurs ont assisté à ces concerts. Le groupe poursuit maintenant sa tournée mondiale en Europe, se dirigeant vers le stade O2 de Londres les 9 et 10 octobre, puis vers Amsterdam, Berlin, Paris et les villes japonaises de Tokyo, Osaka, Nagoya et Fukuoka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Un reporter dit que les Pentagon pourraient réduire leur nombre à cause de romances

bts don

Les BTS pourraient passer dans l’émission Clique de Canal Plus