dans

Le réalisateur Bong Joon Ho accusé de harcèlement sexuel

Le célèbre réalisateur coréen Bong Joon Ho a été pris pour cible alors que son interview pour ses films précédents, « Mother » et « Snow Piercer », refait surface. Les internautes ont affirmé qu’il avait harcelé sexuellement l’actrice Kim Hye Ja en permettant spontanément à son co-acteur Won Bin de lui toucher le sein sans l’aviser à l’avance.

Kim Hye Ja avait rappelé l’histoire lors d’une conférence de presse pour le film sorti en 2009. Comme le réalisateur a été vivement critiqué à la reprise de l’interview, la société de production a affirmé qu’il s’agissait d’un malentendu réglé entre le personnel et le casting du film.

kim hye ja bong joon ho 1

« Dans le film (il y a une scène où) Won Bin dit à Jin Goo (joué par Jin Tae) qu’il couche aussi avec maman. Puis, à l’intérieur, je dormais et soudain, il m’a touché les seins.

(Dans le scénario), il n’était pas censé toucher ma poitrine mais je n’ai rien dit en supposant qu’il y avait une raison, mais il (le réalisateur Bong) a dit qu’il lui avait dit de le faire. » – Kim Hye Ja

Alors que la controverse continuait de susciter des commentaires malveillants contre le réalisateur Bong, la société de production de son dernier film à succès «Parasite» s’est expliquée pour donner la position actuelle de Kim Hye Ja sur la controverse.

Barunson E & A a relaté la conversation qu’ils ont récemment échangée avec Kim Hye Ja à propos de l’interview. Selon la société de production, Kim Hye Ja se sent très désolée et effrayée par le malentendu. Elle affirme avoir commis une erreur dans ses souvenirs et avoir en fait discuté de la scène avec le réalisateur Bong avant de filmer.

« C’est un film que le réalisateur Bong et moi avons créé en discutant assez souvent entre nous. Il a dit: « Comme je ne suis pas une mère, je pense que vous en saurez plus sur les pensées et les sentiments d’une mère. »

En y repensant, le réalisateur Bong m’avait en fait dit: «Do Joon pourrait-il mettre ses mains sur les seins de sa mère», avant de filmer. Je lui ai répondu: « Et s’il le fait? Un fils handicapé mental pourrait s’endormir en touchant les seins de sa mère. »

Tandis que je filmais la scène, je me suis couchée avec l’esprit troublé de la mère qui élève un fils handicapé mental. Je n’ai même pas enlevé mes chaussettes. Si mon fils avait agi subitement, j’aurais eu besoin de lui courir après tout de suite.

J’ai filmé la scène avec ce genre de mentalité. Je suis vraiment désoleé pour le directeur Bong d’avoir été mal compris et j’ai très peur de ce qui se passe. » – Kim Hye Ja

La société de production a également expliqué que le réalisateur Bong ne l’avait pas reprise pour sa mémoire erronée lors de leur entretien, car il craignait de manquer de respect à l’actrice.

Le réalisateur Bong Joon Ho est un réalisateur très prisé qui est célèbre pour ses nombreux films à succès tels que « Parasite », « Memories Of Murder », « Okja », etc.

Lisez la déclaration complète ci-dessous:

« Bonjour, c’est Barunson E & A, la société de production du film «Parasite».

Nous aimerions faire une déclaration au sujet de l’interview de l’actrice Kim Hye Ja du 9 mai dernier qui fait actuellement l’objet d’une controverse.

Après nous être personnellement entretenus avec Kim Hye Ja, elle pense avoir commis une erreur de mémoire lors de l’entretien.

Kim Hye Ja a déclaré: «Mother» était un film que le réalisateur Bong et moi avons créé tout en discutant assez souvent. Il a dit: « Puisque je ne suis pas une mère, je pense que vous en saurez plus sur les pensées et les sentiments d’une mère. »

En y repensant, le réalisateur Bong m’avait en fait dit: «Do Joon pourrait-il mettre ses mains sur les seins de sa mère», avant de filmer. J’ai répondu: «Et s’il fait? Un fils handicapé mental pourrait s’endormir en touchant les seins de sa mère. « 

Selon sa déclaration, Kim Hye Ja a confirmé que le réalisateur avait discuté de la scène avec elle avant le tournage et n’avancé qu’après avoir obtenu son approbation.

Elle a également ajouté: «Tandis que je filmais la scène, je me suis couchée avec l’esprit troublé de la mère qui élève un fils handicapé mental. Je n’ai même pas enlevé mes chaussettes. Si mon fils avait agi subitement, j’aurais eu besoin de lui courir après tout de suite.

J’ai filmé la scène avec ce genre de mentalité. Je suis vraiment désolée pour le réalisateur Bong d’avoir été mal compris et j’ai très peur de ce qui se passe. »

Quant à la raison pour laquelle le réalisateur Bong ne l’a pas corrigée pendant l’entretien, il craignait de manquer de respect et d’inquiéter l’actrice Kim Hye Ja en dénonçant son erreur sur-le-champ. Veuillez garder à l’esprit que l’interview a également créé une atmosphère libre pour que tout le monde parle du film.

Merci. » – Barunson E & A

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Stray Kids visitera Paris pour la tournée UNVEIL «I am…» en Europe

YG Entertainment donne des nouvelles sur l’état de santé de Seungyoon des WINNER