dans ,

B.I a été interrogé par la police et a reconnu certains faits

La YG Entertainment est en proie à de nombreux scandales depuis quelques temps. Récemment, B.I des iKON a quitté le groupe après avoir été pris dans un scandale de drogue.

B. I a été interrogé pendant plus de 14 heures le 18 septembre, où il a admis certaines des accusations portées contre lui. Il est maintenant officiellement considéré comme un suspect.

B.I est arrivé au poste de police de la province méridionale de Gyeonggi à 9 heures du matin pour commencer son interrogatoire. Il a été libéré après 23 heures, ce qui signifie qu’il a été interrogé pendant plus de 14 heures.

Selon de nombreuses sources, il a été rapporté que, au cours de l’enquête, B. I a reconnu certaines des accusations portées contre lui par la police. En raison de ses aveux, la police l’a accusé d’avoir consommé de la drogue. Au cours de l’enquête, la police a interrogé B.I pour savoir s’il avait ou non demandé à «A» de lui procurer de la marijuana et s’il avait déjà consommé de la marijuana. La police poursuivra ses enquêtes sur B.I, son statut devenant désormais un suspect.

Une fois ses enquêtes terminées, il a brièvement parlé à des journalistes qui attendaient devant le commissariat, puis est parti dans la voiture qui l’attendait.

“Je suis désolé d’avoir fait quelque chose qui a provoqué des critiques du public.”- B.I

La police a l’intention d’appeler Yang Hyun Suk pour un interrogatoire supplémentaire sous peu. Ils ont l’intention de l’interroger sur son rôle dans l’affaire de drogue, comme par exemple s’il a ou non fait chanter «A» pour changer son témoignage à la police. Si les allégations contre Yang Hyun Suk sont vraies, des charges supplémentaires, telles que chantage et assistance pour échapper à un crime, pourraient être ajoutées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pledis confirme le retour des NU’EST en octobre

Les revenus de la tournée mondiale des BLACKPINK ne suffiraient pas à sauver YG Entertainment