dans ,

Le contact « A » de B.I pour avoir de la drogue s’est révélé être Han Seo Hee

Il a été rapporté que la connaissance de B.I des iKON, A, parmi ses historiques de discussion exposés, était l’ancienne apprentie de YG, Han Seo Hee.

En août 2016, Han Seo Hee a été arrêté pour violation de la loi sur le contrôle des drogues. Son téléphone portable a été confisqué et les journaux de discussion entre Han Seo Hee et B. I ont été obtenus.

Au cours de l’enquête qui a eu lieu le 22 août 2016, la police a interrogé Han Seo Hee sur les messages avec B.I et a confirmé qu’elle avait livré du LSD devant le dortoir d’iKON le 3 mai 2016. Toutefois, lors de son troisième interrogatoire, elle a changé sa déclaration et a affirmé que BI avait demandé du LSD, mais elle ne le lui avait pas remis.

Plus tôt dans la journée, il a été rapporté que A ou Han Seo Hee avait présenté une pétition publique à la Commission pour la lutte contre la corruption et les droits civils (ACRC), qui pourrait donner lieu à une enquête sur YG Entertainment, leurs liens présumés avec la police et le cas de B.I.

Pendant ce temps, Han Seo Hee avait déjà été mise en probation pendant 4 ans en 2017 pour avoir fumé de la marijuana avec T.O.P. de BIGBANG.

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Que penses-tu?

Des citoyens coréens signent une pétition pour interdire les apparitions des artistes YG à la télé

Han Seo Hee révèle que Yang Hyun Suk l’a forcée à changer sa déclaration sur B.I