dans ,

Bang Yongguk se confie sur sa lutte contre la dépression

Bang Yongguk a parlé de sa longue lutte contre la dépression dans une récente interview avec NME. Yongguk a longtemps lutté avec sa santé mentale. On lui a diagnostiqué un trouble panique alors qu’il faisait la promotion de B.A.P en 2015.

Yongguk a d’abord envisagé de quitter complètement la musique une fois son contrat avec son agence expiré, mais il a avoué se sentir vide à l’intérieur sans musique, ce qui l’a poussé à sortir son album éponyme.

Yongguk a été très franc lors de cette interview, parlant de la dureté de sa vie:

« J’ai toujours ressenti beaucoup de pression sur moi-même. Même si je faisais de mon mieux, c’était comme «Que faites-vous, vous devriez essayer encore plus fort». Quand j’étais plus jeune, je l’ai laissé passer, ne réalisant pas que c’était une dépression. Je pensais aussi que je suis peut-être trop vieux pour obtenir de l’aide. » – Bang Yongguk

Heureusement, Yongguk a réalisé qu’il n’était jamais trop tard pour obtenir de l’aide et que la dépression n’était pas une honte. Il faut savoir que la Corée du Sud est un pays où les troubles et maladies mentaux ne sont pas reconnus en société. Cependant, il croit qu’il ne peut jamais être vraiment guéri:

« Je ne me suis jamais senti gêné face à cela. Je reçois un traitement et je prends mes médicaments avec diligence. Pour être un peu plus honnête, j’en suis venu à croire que je ne pourrais pas me sortir de cette dépression. » – Bang Yongguk

Il a terminé l’entretien en se remémorant son temps avec B.A.P:

« J’ai quitté l’entreprise mais je ne pense pas m’être retiré de B.A.P. Je me considère toujours comme le leader de B.A.P. Je crois toujours qu’il y aura un moment où nous ferons un album ensemble. » – Bang Yongguk

Suivez nous sur FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

BTS réalise 3 records du monde Guinness avec son retour

Une victime de viol lors d’une fête de Seungri et Roy Kim témoigne