Amber de f(x) et AleXa parlent du côté sombre de la Kpop dans un reportage de CBS
dans ,

Amber de f(x) et AleXa parlent du côté sombre de la Kpop dans un reportage de CBS

Depuis quelques temps, le côté sombre de la Kpop est exposé et beaucoup se posent des questions après les récents suicides très rapprochés de Sulli des f(x) et Goo Hara.

Dans un récent segment réalisé par l’émission de CBS ‘This Morning’, le côté obscur de la Kpop et tous les problèmes qui y sont liés ont été explorés.

Ils ont commencé par souligner l’impact de la K-Pop apporté par des groupes tels que BTS et BLACKPINK, et ont déclaré que bien que la K-Pop soit extrêmement aimée, le public n’en voit souvent qu’un côté, et pas l’autre.

En effet, seules les paillettes et sourires sont montrés face caméra, et les problèmes et scandales, même s’ils font partie aussi de la Kpop, sont toutefois rares et souvent cachés.

Ils ont parlé du décès des deux stars de la K-Pop en moins de 2 mois, Sulli et Goo Hara, et que, même si elles faisaient toutes deux partie de groupes très populaires et aimés, elles étaient toujours visées par une haine extrême et des commentaires négatifs qui avaient finalement eu un effet néfaste sur leur santé mentale. Ils mentionnent également à quel point la perfection est un must en K-Pop; que ce soit la discipline, la performance ou l’apparence.

Amber de f (x), ancienne membre et amie de Sulli, complète ces vues sur les inconvénients de l’industrie. Elle parle du niveau de perfection attendu. Elle explique que tout leur est dicté: quoi faire, quoi dire et quoi penser par l’entreprise afin de créer l’idol parfaite. Elle révèle également qu’en tant qu’apprenti idole, vous pouvez vous faire renvoyer pour les raisons les plus simples, telles que le fait de ne pas atteindre un certain poids idéal, et que la stigmatisation de la santé mentale est une bataille très difficile à mener.

Screen Shot 2020-01-03 at 7.20.37 PM

« Si vous n’avez pas un certain poids, vous pouvez certainement vous faire renvoyer [d’être un idol]. On vous dit quoi faire, quoi dire, quoi penser.

Quand ils [la société] entendent que vous obtenez de l’aide, ils disent: «Quoi? Pourquoi obtenez-vous de l’aide? C’est bizarre. « Et cette stigmatisation contre la santé mentale est tellement forte. » -Amber

L’émission se concentre ensuite sur le tabou de la santé mentale en Corée du Sud, où les gens ont toujours peur d’en parler, ce qui se traduit par des ressources limitées pour obtenir de l’aide. L’artiste de K-Pop AleXa, qui vient de faire ses débuts, parle de la façon dont les artistes de K-Pop sont appelés «idols» parce qu’ils sont tenus à un niveau élevé, et parle également de la difficulté à trouver l’amour-propre au milieu de toutes les critiques.

Screen Shot 2020-01-03 at 7.22.55 PM

« On les appelle des «idols» parce qu’ils sont placés sur ce piédestal d’une sorte de perfection intouchable, je suppose, aux yeux du public, aux yeux du consommateur.

J’ai moi-même lutté avec la confiance en moi pendant des années et trouvé la capacité de m’aimer, mais j’ai récemment trébuché là-dessus. » —AleXa

AleXa donne ensuite un exemple de la pression que les idols de K-pop subissent presque quotidiennement, en détaillant le processus de tournage pour le MV de sa première chanson « Bomb ».

« Le clip vidéo a pris deux jours à filmer, presque 24 heures par jour. Avec comme, six changements de costumes. De plus, six ou sept changements de set. » —AleXa

La vidéo se termine sur un ton légèrement optimiste, en parlant de la façon dont la cyberintimidation est finalement prise au sérieux en Corée du Sud.

Après le décès de Sulli, la Korea Entertainment Management Association a cherché à éliminer les commentateurs malveillants et à les faire punir. Des sites comme Naver ont également supprimé leur section de commentaires afin d’aider à lutter contre les commentaires malveillants.

Amber révèle que parfois elle se demande pourquoi elle est toujours dans l’industrie malgré les horreurs qui y règnent. Mais elle continue d’avancer, pour les amis qu’elle a perdus.

« Je pense que la chose la plus simple que nous puissions tous faire; que tout le monde peut faire, c’est essayer d’être gentil les uns envers les autres. » -Amber

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    1. Ces jeunes ne peuvent s epanouir dans leur adolescence.ils sont faconnes comme des robots pour plaire et donner une image d eux qui ne leur correspond pas. Mais la competition en Coree est partout, Universites, travail, mariages pas forcement d amour…il faudrait changer cette mentalite pour s accepter…

    bts new york

    La star de Pretty Little Liars Lucy Hale partage une photo avec BTS

    Les fans impressionnés par le talent de Jungkook à customiser des chaussures pour J-Hope

    Les fans impressionnés par le talent de Jungkook à customiser des chaussures pour J-Hope