dans ,

La Belgique ordonne à son ambassadeur en Corée de quitter son poste, l’immunité diplomatique de sa femme est levée

Le cas de l’épouse de l’ambassadeur Belge en Corée ayant agressé deux employées de magasin a fait beaucoup parler, en particulier après qu’il ait été annoncé qu’elle utiliserait son immunité diplomatique.

La Belgique a à présent ordonné à son ambassadeur en Corée du Sud de quitter son poste cet été et a levé l’immunité diplomatique pour son épouse, qui est accusée d’avoir agressé deux employés de magasin de vêtements, a annoncé vendredi 28 mai son ministère des Affaires étrangères.

Xiang Xueqiu, l’épouse de l’ambassadeur Peter Lescouhier, a été interrogée par la police au sujet d’allégations selon lesquelles elle aurait giflé une employée d’un magasin de vêtements au visage et une autre membre du personnel à l’arrière de la tête début avril.

Pour en savoir plus, lisez ICI.

Les agressions se seraient produites lorsque les employées ont soupçonné à tort l’épouse d’avoir volé des vêtements dans le magasin, car elle portait une tenue similaire à celle qu’ils vendaient.

« A cet effet, son immunité diplomatique a été levée par le (Service public fédéral) Affaires étrangères, sur la base de la demande de la police », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Il est devenu clair que la situation actuelle ne permet pas à l’ambassadeur de continuer à exercer son rôle « de manière sereine », selon le communiqué.

« La ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmes a décidé qu’il est dans le meilleur intérêt de nos relations bilatérales de mettre fin au mandat de l’ambassadeur Lescouhier en République de Corée cet été », a-t-il ajouté.

Lescouhier avait pris ses fonctions d’ambassadeur à Séoul en juin 2018.

Quant à savoir si la renonciation à l’immunité diplomatique signifiait que l’épouse pourrait faire l’objet de poursuites pénales en Corée, le ministère des Affaires étrangères de Séoul a déclaré que la partie belge avait informé le ministère que l’immunité avait été « partiellement » levée, dans la mesure où la police l’interrogeait sur le fait qu’elle passé au début de ce mois.

« Nous comprenons que l’immunité n’inclut pas les étapes qui suivent l’enquête policière, telles que le procès et la punition », a déclaré le ministère.

Lescouhier s’est excusé pour l’incident au nom de sa femme et a promis une pleine coopération avec l’enquête policière. Mais le couple et l’ambassade ont tous deux été critiqués publiquement pour ce que beaucoup considéraient comme un manque de sincérité dans le traitement de la question.

Les excuses, publiées dans un message sur Facebook, ont suscité des commentaires de colère, car l’ambassadeur et sa femme ne se sont pas excusés en personne, et aussi parce que le langage utilisé dans les excuses semblait inapproprié pour une déclaration formelle d’un responsable du gouvernement étranger exprimant des regrets.

Le communiqué du ministère indique que l’épouse a rencontré en privé les deux employées du magasin pour s’excuser en personne. Il est regrettable qu’elle n’ait pu avoir lieu plus tôt en raison de son hospitalisation, a-t-il ajouté.

« La Belgique continuera à coopérer avec les autorités coréennes », a déclaré le ministère.

2 Commentaires

Répondre
  1. Il a fallu que ça fasse le tour des réseaux sociaux pour qu’elle ait eu l’idée de s’excuser auprès des vendeuses ,vraiment aucune honte cette bonne femme ! en tout cas bien fait pour elle ne bénéficie plus d’immunités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Key de SHINee révèle ce qu’il ressent en voyant Taemin partir pour son service militaire

BTS révèle quelle chanson ils préfèrent jouer en direct