8 légendes urbaines coréennes pour Halloween
dans

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Aimez-vous les histoires qui font peur ? En connaissez-vous liées à la Corée du Sud ?

Méfiez-vous! Ces légendes urbaines coréennes effrayantes ne sont certainement pas pour les âmes sensibles. Et avec Halloween qui approche à grands pas, voici 8 légendes urbaines coréennes pour vous donner les frissons dont vous avez envie.

  • Femme avec la bouche fendue :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Les légendes racontent que si vous marchez dans la nuit, vous pouvez être approché par une femme effrayante portant un masque chirurgical rouge. On dit qu’elle demande aux gens s’ils pensent qu’elle est jolie. Si vous dites non, on dit qu’elle vous tue avec les ciseaux qu’elle porte mais si vous dites oui, elle enlève son masque qui montre sa bouche ouverte d’une oreille à l’autre. On dit alors qu’elle vous pose à nouveau la même question, où un non entraînera la mort, tandis qu’un oui entraînera l’ouverture de votre bouche comme la sienne. Attention, vous ne pouvez pas vous échapper et si vous le faites, elle réapparaît devant vous !

  • Un bain aux graines de sésame :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

L’histoire raconte qu’une jeune fille mécontente de l’apparence de sa peau a pris un bain avec des graines de sésame dans l’eau. La fille qui est restée dans la baignoire pendant des heures a inquiété sa mère en passant autant de temps dans la salle de bain. Alors que sa mère est allée voir si elle allait bien, elle a découvert que les graines de sésame s’étaient logées dans les pores de sa fille et avaient maintenant des racines, tandis que sa fille sanglotait et essayait d’enlever les graines avec un cure-dent.

  • Les toilettes hantées :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Les Coréens semblent avoir beaucoup d’histoires sur les écoles hantées et les toilettes scolaires. Une autre légende raconte l’histoire d’un fantôme qui sort des toilettes et demande si vous voulez utiliser un papier toilette rouge ou bleu. On dit que si vous choisissez le rouge, le fantôme coupera en deux, mais si vous optez pour le bleu, le fantôme vous étouffera. Alors, quelle option préférez-vous ?

  • Stylo rouge :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

En Corée, il est généralement interdit d’utiliser un stylo rouge dans la maison. On dit qu’écrire le nom d’une personne en rouge signifie la malchance ou parfois la mort, car l’encre rouge est généralement utilisée pour écrire le nom du défunt, pas celui des vivants.

  • L’homme de l’ascenceur :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Selon cette légende, une jeune femme, qui vivait au quatorzième étage de son immeuble, rentrait chez elle de son université tard dans la nuit. Juste au moment où les portes de l’ascenseur étaient sur le point de se fermer, un bel homme a mis sa main entre les portes pour l’arrêter. Il lui a dit qu’il sortirait au treizième étage. L’homme se tenait assez près d’elle et les deux ont même flirté un peu. En atteignant le treizième étage, il a dit: « Je vous verrai en haut », et a sorti un couteau en courant vers l’escalier. Peu importe le bouton sur lequel elle appuyait, l’ascenseur ne s’arrêtait pas ou ne s’ouvrait pas et elle a rencontré la mort lorsque les portes de l’ascenseur se sont ouvertes. On prétend que c’est une histoire vraie et donc de nos jours, tous les ascenseurs ont un bouton d’arrêt.

  • La femme sans yeux :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Vers le nord de Séoul, sur une autoroute appelée Jayuro, la zone est fréquemment couverte de brouillard, ce qui entraîne chaque année divers accidents de voiture. Mais les habitants pensent que les accidents sont dus à quelque chose de surnaturel. Un conducteur affirme avoir vu une femme qui porte des lunettes de soleil traîner sur le bord de la route. Mais en s’approchant, on découvrirait qu’il ne s’agit pas de lunettes de soleil, mais qu’en fait, elle a les yeux arrachés.

  • Des rêves qui peuvent voler votre âme :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

Les légendes racontent que rêver d’un être cher décédé est souvent une mauvaise nouvelle, surtout s’il se trouve dans un plan d’eau. On dit que l’esprit vous approchera de plus en plus et qu’en réussissant, vous serez enveloppé dans son étreinte, pour vous faire voler votre âme.

  • L’homme blessé sur la plage :

8 légendes urbaines coréennes pour Halloween

La légende raconte qu’un homme qui se promenait sur la plage s’est cogné le genou contre un rocher, ce qui a entraîné une coupure. L’homme en rentrant chez lui a nettoyé sa blessure et l’a fait soigner, seulement pour qu’elle démange horriblement. Il a essayé de s’en sortir pendant quelques jours, mais comme il n’en pouvait plus, il a enlevé le pansement. Il s’avère que les huîtres ont pondu des œufs sur le rocher et c’est cela qui est entré dans ses blessures. Son genou était couvert de bébés huîtres.

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kikuchi
Kikuchi
1 mois il y a

J’adore les légendes elles sont trop

Hayle
1 mois il y a

Je n’ai pas peur, et dire que je fais en moyenne 3 ou 4 cauchemars par semaine. Quand j’en fait je me dis juste que c’est un mauvais rêve, berf. Je suis prête pour halloween !!

bts.forever
bts.forever
1 mois il y a

J’en connaissais quelques une mais j’avoue qu’il y en a qu’ils font un peu peur :⁠,⁠-⁠)

STRAY KIDS ALL AROUND THE WOLRD
STRAY KIDS ALL AROUND THE WOLRD
1 mois il y a

ouah, j’adore les légendes urbaines coréenes. ce qui est plus ou moins amusant, c’est que la femme à la bouche fendue, ou Kuchisake-onna, est aussi présente au Japon

Cam
Cam
1 mois il y a

En effet, j’ai entendu dire que c’était une légende japonaise. On dit qu’il faut lui donner des bonbons pour qu’elle s’en aille sans nous faire de mal

7 couples célèbres qui se sont mariés en 2022

7 couples célèbres qui se sont mariés en 2022

[Newsletter 2] l’actualité Kpop de la semaine [17/23.10]

[Newsletter 2] l’actualité Kpop de la semaine [17/23.10]